Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘permis’

Un petit message pour expliquer le concept suédois de personnummer (numéro personnel) dont le cousin français serait le numéro de sécurité sociale.

Chaque Suédois né en Suède depuis 1947 reçoit à la naissance un personnummer qui est composé de la date de naissance écrite comme ceci AAAA MM JJ suivie d’une série de quatre chiffres aléatoires mais qui permettent grâce à un algorithme de vérifier qu’il n’y a pas d’erreur :

19790713-XXXX

On peut donc déterminer l’âge précis d’une personne mais aussi son sexe (si le neuvième chiffre est impair, le détendeur est un homme) et jusqu’en 1990, si la personne était née en Suède ou à l’étranger (abrogé depuis en raison du caractère légèrement discriminant de la chose), dans ce cas, le dixième chiffre était un 9.

Sans personnummer, pas de voiture ni de permis de conduire, d’inscription aux cours de suédois pour immigrés ou des enfants à l’école, ni même dans un simple club de gym !

Les Suédois sont si habitués à le trouver sur la carte d’identité ou le permis suédois qu’on tend avec sa carte de crédit que les caissiers le cherchent de temps en temps sur ma carte d’identité française ou mon passeport, ce qui me fait bien marrer tellement ils sont persuadés que ce système merveilleux existe ailleurs qu’en Suède.

Là où on voit que la Suède diffère bien de la France est que cette information est totalement publique. En clair, n’importe qui peut appeler le bureau des impôts (Skatteverket) et demander le personnummer de quelqu’un.

Encore plus surprenant, le site web http://www.birthday.se/ qui proclame fièrement « nous savons quand tes amis fêtent leur anniversaire » vous propose de connaître la date de naissance précise de n’importe quel Suédois(e), avec en plus son adresse en bonus ! Je connais des dames dont l’année de naissance est un secret d’état qui frissonneraient à l’idée que le premier collègue puisse la connaitre d’un clic. Le côté Big Brother est effectivement un peu effrayant pour les Français. Si vous ne me croyez pas, faites l’expérience avec mon nom et prénom…

Tout ceci est inimaginable dans l’hexagone où les rafles de la seconde guerre mondiale ont laissé de lourdes séquelles dans l’inconscient français. Ici, rien de tel au propre comme au figuré, jusqu’aux fenêtres qui n’ont que rarement des rideaux.

Read Full Post »